Bonjour Mahé.
Peux-tu m'enseigner pourquoi faut-il la souffrance pour faire évoluer l'être humain?
Merci.

 

Ta pendule est un rendez-vous, merci de venir. Tu en as vraiment besoin. Sois patient. Les habitudes finiront par s'estomper au profit du chemin vers l'Amour.

 Il n'y a pas de vraie souffrance comme vous l'entendez. Il n'y a que des séparations momentanées d'avec le Pur, le Parfait.
Elle est conséquence de vos actes passés. Vous générez vous-mêmes cette douleur, avec vos troubles internes. Elle n'est pas inhérente à ce monde, mais à votre façon d'être.
La cassure avec le Pur est la seule cause.
Retrouvez ce lien et vous serez guéris de la douleur.

Mais avant de le retrouver, vous devez d'abord souhaiter puissamment le trouver. Il n'y a pas de règles, seulement un besoin profond et sincère, qui doit être généré, non par votre douleur du moment – comme vous prenez un médicament, - mais venir d'un manque puissant du Parfait.
Apaiser d'abord votre cœur et votre esprit avant toute chose.
Le calme est le secret.

Que l'eau de l'étang s'apaise, après le tourbillon de vos pensées.
De là naîtra la paix de votre cœur.
Vos émotions vous perturbent au point de générer des maladies en tout genre.
Cherchez le calme, vous trouverez la paix.
La paix intérieure vous guérira de tous vos mots ; mais d'abord le calme.
Il ne suffit pas de le lire ou de le dire, expérimentez cela, vous avez des outils.
De l'expérience naîtra des règles qui vous seront propres et différentes des dogmes établis par ceux qui cherchent le pouvoir.

Commencez au plus tôt, car le chemin est long qui monte à la lumière. Votre lumière intérieure, celle qui inonde et qui n'éblouit pas.
Soyez dans le ravissement d'être vivants. C'est une merveille dont vous n'avez pas assez confiance (conscience). Être vivant ; pleinement vivant du matin au coucher.
Savourez chaque instant de vie. Rendez grâce pour chaque chose, car chaque chose est une bénédiction du Divin.
Soyez vivants et vous quitterez cette souffrance qui vous accable.
Soyez vivants et vous n'aurez plus de peurs, plus de doutes, plus de douleurs.

Petits enfants du monde, retrouvez votre calme intérieur et vivez.
Cette vérité est simple, elle ne demande rien d'exceptionnel.
Qu'elle soit règle de vie pour vous.
Soyez bénis par l'Amour.
Merci, merci encore d'être là.
Allez dans la paix du Christ.

 

Merci Mahé.