Dis-leur que ce monde est à sa fin et que les valeurs d'aujourd'hui n'ont plus lieu d'être.

Dis-leur aussi de ne pas avoir peur du changement, il est inéluctable et bienfaiteur.
Dans tout changement se trouve la vie - et que dans la vie se trouve aussi la fin.
Dans ce grand changement, il y aura des fins nécessaires, sans jugement, – pas des punitions, pas des châtiments, seulement des fins évidentes par manque d'intérêt à ce nouveau monde qui naît.

Alors, quelle place choisis-tu ?
Es-tu capable de ce changement ; comme un virage radical de ta vie vers la Vie. Ou préfères-tu ronronner au coin du feu, dans le confort paisible de tes certitudes ?
Ce qui t'est demandé est te remettre en cause, au plus profond de tes certitudes, de faire l'expérience de l'inconfort, pour muer de ton ancienne peau d'humain, vers un état sublimé d'Amour.

Où en es-tu de cette mutation ?

Il est temps, plus que temps de choisir.
Mets-toi au travail en silence, il est temps.
L'univers n'attend pas, l'univers bouge et se crée à chaque instant. Ce figer dans son confort, c'est se laisser mourir.
Remets-toi en cause dans l'incertitude et le laisser aller, dans la confiance et l'Amour.
Nul élément de la création n'évolue dans l'immobilité. Tout doit bouger, vivre l'expansion et le retour en permanence ; changer d'état, comme la vie et la mort.

L'arbre de vie ne peut fleurir dans cette glu d'inertie.
Relis tout ce qui t'a été dit et va maintenant.
Va sur le chemin fleuri de l'Amour.
Va vers la lumière qui te guide par ton cœur.
Nous t'attendons en confiance.
Va et dors à présent.
Merci.

Merci Mahé.