Ce qu’on vous demande - vous qui avez fait le choix de servir - c’est d’être en disponibilité à l’Amour. Ce qui ne signifie pas forcément d’aider les autres directement en valorisant, plus ou moins, votre ego par une action directe sur l’autre.

Cela peut signifier aussi d’accepter de prendre en charge certaines lourdeurs du monde qui vous entoure, pour faire l’effort de les transcender avec les outils dont vous disposez.

Nul résultat apparent, mais une action efficace dans l’anonymat.

Vous n’êtes pas forcément remis en cause dans votre comportement.

Vous n’êtes pas forcément sortis de votre chemin de vie.

Vous êtes dans une difficulté passagère, ou plus longue, parce que nous savons que vous êtes en mesure de le supporter – que vous l’avez choisi avant, et que votre mission de vie passe par cette transcendance de la lourdeur humaine. Aider humblement, au soulagement des charges de votre humanité.

Restez sereins. Offrez ce que vous vivez, et vous aussi serez soulagés de ce fardeau – qui ne doit pas en être un pour vous – puisque vous avez la chance de connaître ce pourquoi vous vivez, et qui vous aident dans cette expérience.

Alors, restez heureux et légers. C’est par cette légèreté de votre cœur que vous constaterez que vous avez atteint le but : soulager ceux qui vous entourent en les aidant à grandir.

Allez en paix, vous êtes aimés.

Merci.

Merci.